• Accueil
  • > Non classé
  • > Honoré de Balzac, réaliste et pilier de la littérature française.

Honoré de Balzac, réaliste et pilier de la littérature française.

Honoré de Balzac, né Honoré Balzac à Tours le 20 mai 1799 et mort à Paris le 18 août 1850, est un écrivain français qui compte parmi les plus imposantes de la littérature française. Auteur prolixe, il aborda plusieurs genres tel que le philosophique, le poétique ou encore le politique. Mais ses romans réalistes et psychologiques les plus célèbres comme Le Père Goriot ou Eugénie Grandet, qui constituent une part très importante de son œuvre, l’ont classé dans la catégorie réaliste du roman.

Le réalisme est un mouvement artistique moderne apparu en Europe dans la seconde moitié du XIXe siècle, notamment en Italie et en Allemagne. Celui-ci naquit du besoin de réagir contre le sentimentalisme romantique et contre « la sottise, le poncif et le bon sens ». Il cherche à dépeindre la réalité telle qu’elle est, sans artifice et sans idéalisation, choisissant ses sujets dans les classes moyennes ou populaires, et abordant des thèmes comme le travail salarié, les relations conjugales, ou les affrontements sociaux. Il s’oppose ainsi au romantisme, qui a dominé la première moitié du siècle, et au classicisme.

La Comédie humaine est un ensemble d’ouvrages d’Honoré de Balzac de 137 œuvres comprenant 95 romans, nouvelles, essais réalistes, fantastiques, ou philosophiques, mais aussi des contes, des essais, et 25 œuvres ébauchées. Les textes sont classés par milieux sociaux, par lieux géographiques, ou par catégories psychologiques (Scènes de la vie privée, Scènes de la vie de province) réunis dans des ensembles génériques. L’écriture de l’ensemble s’échelonne de 1829 à 1850, avec les ouvrages inachevés à sa mort et complétés par Charles Rabou. 

Laisser un commentaire